Une nuit agitée

Avoir mal à en hurler, à en crever. C’est toujour sla même chose, un moment de pur bonheur, puis je reprend ma réalité en pleine gueule. Mon corps me rappelle toujoursà l’ordre: « arrete de rêver t’es qu’un Tox!!! »

Cette nuit il me la rappeler avec force et conviction, manque douleur articulaires difficulté à respirer, et envie de s’arracher les cheveux pour extirper un mal de crâne devenu insupportable.

Prise de calmants, d’aspirine, de sub….et au petit matin un début de calme, une légère amélioration…

Sinon à par ça tout va bien….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :