Quand la peur devient la routine

Souvenir d’un temps où la peur était mon quotidien, la peur de tout, la peur des hommes. Par période en croisé un dans la rue me faisait paniquer.

Une silhouette familière, un éclat de voix, une intonation similaire à celle d’Axel et je me retrouvaient paralysé, terrorisé. Replié sur moi même.

Je courait dans la première ruelle, je me cachait derrière les poubelle, mon coeur s’emballait, malaise, envie de vomir, et puis doucement, calmement mes nerfs se calmait, et je repartait de plus belle.

Peur du manque, le faire venir par la peur, ne plus avoir un centimes d’avances, ne pas savoir quand est ce que je pourrais achetait ma prochaine dose.

Peur de ma violence interieure, peur qu’elle arrive à sortir, peur de faire du mal, peur de tuer.

En sortant de prison, j’ai replongé, retour dans les squatt retour avec des amants tox mais impossible de leur faire un fix, impossible de leur filer de la dope, même de leur vendre, j’avais trop peur de recommencer à tuer comme j’avais tué Bloody.

Se lever le matin et avoir peur, puis peu à peu à force des années s’habituer à sa présence, la dompter, la contrôler. et puis ne plus la voir, croire que l’on est blindé, qu’on l’a réduit à néant. Aors s’affranchir, multiplié les rencontres, les aventures, replonger parce que finalement on est sûr de pouvoir géré, géré tout, géré le manque. Et puis retombé encore, la peur nous rattrape toujours.

Hier j’ai eu peur, peur d’un homme, peur de Mon homme, parce qu’il a été trop loin, parce que j’ai été trop loin….

8 Réponses to “Quand la peur devient la routine”

  1. Et avec la gueulante qu’on eu ce week-end, ça arrondit les angles…
    Putain de conscience…
    Mais je maintiens ma décision.
    NE VIENS PAS.

  2. Pas sur de pouvoir tout suivre…
    Val (de Black) et ici, sont-elles les mêmes personnes? Parce que, j’ai comme un doute chez toi, Black… Je reconnais pas du tout les protagonistes ou alors j’ai un peu de mal à tout mettre dans l’ordre😀

    • toxgirl Says:

      @L: Alors je replace le contexte, Black est le mec que je devais voir sur Lyon et Val c’est une grosse conne qui fout sa merde dans celle de Black parce qu’elle ne supporte pas l’idée que je pourrais coucher avec Black (tu te rend compte il est marié!!! Mais Val c’est pas moi!!!! elle a malheureusement le même prénom….

      @Black:Je vais à Lyon quoiqu’il arrive, mais rêve pas pas pour toi…

  3. okok…
    Faut simplement l’ignorer cette Val en question. Parler aux cons, ça les rend intelligent et important. Bon, ça c’est fait…

    Quand au reste (l’essentiel, le sujet, la note)… on verra ça en fin de semaine.

    Biz! au passage

  4. Lemétis Says:

    Tiens un petit bisou virtuel au passage

  5. Lemétis Says:

    Tout vient à temps à qui sait attendre

  6. Lemétis Says:

    à point à point

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :