Partir

Partir loin, tout quitter, ne pas se retourner vers son passé, rayé d’un trait tout ce qu’on a été, renaitre à la vie, simplement pour ce dire que cette fois elle sera plus clémente.

J’en ai tellement rêvé!!! Mais avoir la force de le faire, réussir, à perdre ses repères, ses racines, tout recommencer à zero, ça j’y arrive pas.

Le passé me rattrape toujours au détour d’une soirée, un ancien client, au détour d’un cauchemard, au détour d’un mot une expression, une emission télé….

Et il revient, encore et encore, toujours plus présent, comme pour me rappeler, que jamais je ne m’en débarrasserais. Parce qu’il fait parti de moi, parce que peut-être je n’ai pas le droit à l’oubli.

Il faut que je me souvienne de tout tout le temps, ne pas oublier la douleur, pour se preserver, ne pas oublier les disparus pour qu’ils ne disparaissent pas dans le néant. Se rappeler encore se que l’on est même si ça doit faire mal, la vie s’en tape, la vie est chienne, la vie est garce.

Et puis parfois au détour du net, quelques personnes, là tapis, souvent silencieuses, parfois bavardes, scrutent, observent, attendent, attendent que je trébuche attendent que je me relève.

Et puis certains prennent de l’importance, parce qu’ils sont là toujours, présents, par tel par mail, parce qu’un relation se noue, une complicité rare nait.

 D »autres parce que leur silence est d’or, parce que j’attend leurs mots. Parce qu’un jour au détour d’un billet, il m’a touché.

Alors parfois, je me prend à rêver qu’un jour j’aurais la force, un jour je prendrais ma valise et j’irais m’installer loin de Paris, loin de cette mère qui m’a construit et qui finira un jour par me détruire parce que Paris, c’est ma mère, parce que Paris c’est la tentation, parce que finalement Paris c’est ma dope…   

Moi va falloir que je prenne mon sub!!!!

6 Réponses to “Partir”

  1. « Paris salope », « Paris couche-toi-là »…

    Salut, Val😉

    • @Somno: Salut toi, justement je pensais à toi, en me disant, ça fait très longtemps qu’on a pas bu un verre ensemble?…..

  2. Je vois bientôt la lumière au bout du tunnel là, sitôt que ça se calme dans ma vie, je te paye ta bière (j’ai pas oublié !).

  3. Bonsoir,
    voici quelques temps que je parcours ton blog. Habituellement je ne laisse jamais de post, mais je tenais à te dire que j’appréciais tes textes. En effet, même si nous n’avons pas tout à fait le même vécu, je me reconnais dans certaines de tes expériences et sensations décrites.
    Au plaisir de te lire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :