Un éduc à mon tableau de chasse

Hier soir, j’étais vraiment pas bien, une seule idée en tête, faire passer la migraine.

Une seule solution me mettre en chasse pour passée une soirée cul! Je déambulais donc dans les couloirs, le foyer à la recherche de la proie idéale. Rien de bien interressant, Rémy n’est pas un défi et Brice est décidement trop chiant.

Le reste des pensionnaires de la cures sont de très jeunes toxicos ou de trop vieux….Et puis au foyer, derrière le flipper, l’éducateur, l’ancien tox reconverti dans le sauvetage desespéré de toxico repentis.Il s’appelle Florian, il est grand environ 1m85 il est sportif, il a des yeux bleus perçants et un regard à tomber.

Je m’approche, me colle contre le flipper et je le regarde avec insitance. Il me sourit, je lui demande d’arreter de jouer parce que je dois lui parler.

Il s’execute, je lui explique que j’ai envie de lui parler dans un endroit calme où l’on ne sera pas déranger, ma chambre.

Il me demande si c’est raisonnable, je lui répond qu’évidemment ça ne l’est pas que j’ai une idée derrière la tête, à lui de voir s’il prend le risque ou pas….

Je dois aussi vous dire que mes aproles sont bien évidemment accompagnées d’un regard non équivoque, un regard qui en dit long sur mon envie de lui.

Dans le couloir je décide de le tester, je l’arrete en me postant devant lui, je m’approche, mes lèvres frolent son cou, je lui murmure de m’embrasser. Il me répond non.

Je m’écarte, je passe devant lui on est devant ma chambre, j’ouvre la porte, on entre. Puis il me colle contre le mur, me demande si c’est ça que je veux. je lui répond par l’affirmative.

Ses lèvres sont douces et chaudes, je suis bouillante de désir. Il m’enlève mon pull, ouvre mon pantalon. Il m’attire vers lui jusqu’à mon lit.

Je suis sur lui presque nue, je lui enlève son jean, libère son sexe déjà dur. j’ai envie qu’il me prenne maintenant, pas envie de préliminaire, pas envie d’attendre, ma tête va exploser.

Je lui demande de me penetrer  maintenant violemment. Il a un moment d’hésitation, je vois dans ses yeux qu’il doute, alors tout doucement je lui dit que personne ne le saura, que j’ai juste envie qu’il me baise maintenant comme une salope.

Oubliant ses scrupules, il me penetre comme j’aime, soudainement, d’un seul coup il est au fond de moi. Il me pillonera pendant près d’une heure avant que l’orgasme nous emporte tous les deux

8 Réponses to “Un éduc à mon tableau de chasse”

  1. C’est ce que j’appelle une chevauchée sauvage…😉

  2. C’est pas du jeu de dire à un mec « prend moi comme une salope » pasque honnetement, ca marche à tout les coups.

  3. ali le netoyeur Says:

    c’est bien tox je te prefere comme ca ….j’te kiff quand t’es chienne ….lol

  4. Moué..bah il a tout faux celui là…..tu t’es eclatée ça c’est bien mais avec un éduc..grrrrr

    • @Black: C’est tout à fait ça…
      @Serge: Ah bon? tu crois?…😉
      @Ali: Tu me kiffe souvent alors… lol
      @Tiphane: Il est là pour me soutenir non? pour m’aider? Il a juste fait son boulot…😉

  5. heureusement que je soutiens pas mes suivis comme ça..la semaine dernière après un café on m’a proposé une sodomie mais bon heu j’ai dit non🙂

  6. euh….pas un super mec, un peu pas propre, un peu puceau de 42 ans….et c’est pas trop mon trip😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :