Et si je vous dis…

Et si je vous dis que j’en ai marre.

Et si je vous dis que je me barre

Que ma vie n’appartient qu’à moi, que je ne tiens plus, qu’il me faut de la liberté

Si je vous dis que je veux être avec Rémy, et que la seule chose qui nous rapproche c’est l’héro.

Si je vous dis qu’il me faut de l’air, de l’alcool et un fix…

Mais si je vous disais tout ça je serais une belle salope, si je vous disais tout ça je ne pourrais plus me ragarder en face.

Et pourtant combien de fois j’ai eu envie de dire tout ça, combien aujourd’hui j’ai envie de vous le dire?

Ce n’est pas pour vous faire peur, ce n’est pour me faire plaindre, ce n’est pas pour vous faire réagir, c’est simplement mon sentiment du jour prenez le, jeter le, foutez le au feu, je m’en fous.

Je l’ai degueulé comme il est sorti.

Plusieurs fois j’ai pensé que si un jour je replongeais, je le garderais pour moi et puis finalement non, je continuerais d’écrire la vérité, ma vérité, sur tout, sur moi, sur rien.

J’avais simplement perdu de vue le pourquoi de l’existence de ce blog. J’ai fermé le précédant parce que les gens attendais trop de moi, parce que je ne voulais pas faire de mal, parce que quand les gens veulent aider on se sent responsable. Alors quand j’ai rouvert celui ci, c’était pour donner ce que j’avais en moi, sans chichi, sans forme, sans détour. Au risque de blesser, au risque de faire mal.

Je ne veut pas me sentir responsable de certains d’entre vous, je ne veux pas me soucier de ce qu’untel pense de ce que j’écris. J’ai envie d’écrire ce que je veux sans contraintes d’aucune sorte.

Je n’écris pas pour avoir un lectorat. Alors voilà je tiendrais le coup le temps que je tiendrais, je vais sortir de cette cure à la fin du mois, j’essaierais de toute mes forces de ne pas replonger mais si je ne suis pas heureuse, je ne m’interdirais pas ce plaisir.

Maintenant vous savez, vous restez, vous me jetez, je m’en fous.

S’il y en a qui restent merci….

18 Réponses to “Et si je vous dis…”

  1. c’est ta vie… tu ne nous dois rien…
    sauf que tu ne va pas vers une liberté en allant vers un fix mais vers une addiction qui est par définition l’opposé de la liberté.
    Tu es trop épicurienne.
    Mais devenir dépendante de son plaisir tue le plaisir justement…

    perso tu es telle que tu es.
    on n’a pas à te changer (on n’a même pas à le faire)
    tu fais ce que tu veux… (mais c’est juste con après tous tes efforts de te revoir refoncer droit dans le mur)

    plein de bisous poulette

  2. Cerise morte Says:

    resiste, prouve que tu existes (France Gall)

  3. C est pas de la méthode Coué, Tox, que de dire que ce post est, malgré sa violence ou plutôt par sa violence, une victoire, car cette violence d abord la preuve que tu vis et que tu as envie de te battre. Alors continue surtout à écrire pas pour nous, mais simplement pour toi, sans te préoccuper de si ca nous plait ou pas… et nous on (en tous cas moi) on continuera à te répondre quitte parfois à passer pour un ptit con ou un sale bourgeois. Mais tant qu il y a du combat, il y a de la vie, tant que ce fix, tu le vois et tu lui resistes c que t es encore vivante Tox!

  4. Lecteur assidu & ex toxico Says:

    Tu me connais. Tu me reconnaitra même.
    Je pense qu’il est temps de te parler de mes démons et ce, après avoir décroché depuis 9 ans.

    Pas plus tard qu’il y a 15 jours, je me suis retrouvé avec des maux de crâne récurrent. Tu sais, ces migraines qui tambourinent dans ta boite crânienne, qui te rappellent sans cesse qu’un fix calmera chaque douleur ressentie. Un bouteille de whisky plus tard, le casque des migraines est tout autre. C’est celui de l’alcool. Il te rend encore plus dingue que le précédent. Tu couperai tes proches en morceaux pour pouvoir les vendres au kilo et te faire un fix.

    Alors, médocs. Tu te gave d’analgésiques qui finalement ne font plus grand effet. Tu vas voir le médecin, un qui te connais pas. Tu parles de migraines, de perte d’équilibre, de douleurs lancinantes et il te file un cocktail de merdes chimiques qui ne profitent qu’à des industriels, professionnel de l’arnaque de santé.

    9 ans après, c’est la même galère qu’au début. En pire. T’as beau te dire que t’as tenu jusque la, l’envie du fix reste.

    Qu’est ce qui me fait tenir? Je serais incapable de te le dire, tu vois. Ce que je sais, c’est que je tiens, mais que je continue à morfler. La seule chose qui a changé véritablement, c’est qu’aujourd’hui, je le fais en silence.

  5. Perso, c’est sure que j’ai envie que tu t’en sorte, mais tu n’as pas à te sentir responsable de ton lectorat. Il risque d’être déçu peut-être. Mais tu ne peux pas vivre ne disant « que penserait mes lecteurs si je faisais ça ». Enfin si ça peut d’aider à tenir tant mieux. Même si quelque part on espère vivement que tu ira mieux, on n’attends rien de toi, tu nous doit rien. Et puis le jour on aura marre, on ne viendra plus, et d’autres viendront …

  6. Bibichette Says:

    Et moi, je sais que ce blog, et le fait qu’on te fasse confiance et qu’on (?je?)s’inquiète pour toi t’aide à résister!
    Alors, si tu écris un post pareil, c’est parce que t’as envie de flancher et que tu tentes de te détacher, parce que la coupe est presque pleine et que tu nous (me?) préviens que c’est toi qui dirige ta vie et pas nous (moi?).

    Et c’est bien vrai! C’est toi qui dirige!
    Mais si je peux servir de pare-feu encore un petit peu, ben, je continuerais à t’emmerder avec mes ‘je m’inquiète pour toi’. Parce que c’est ce que je ressens profondément et que j’espère que ça ne te laisse pas insensible.

    Je tenais aussi à féliciter (j’applaudis des deux mains!!!!) ton lecteur assidu et ex toxico pour le soutien qu’il t’apporte de par son commentaire plein de positivisme et d’espoir pour l’avenir! C’est exactement ce dont tu avais besoin en ces jours difficiles et je l’en remercie! Bravo!

    Quand tu sortiras, tu seras libre. Mais je pense que tu risques d’être encore trop fragile. Ce n’est pas un manque de confiance en toi. C’est juste ce que je lis dans tes billets.
    Sortir, ce serait comme se jeter dans la gueule du loup et en toute connaissance de cause. Ca s’appelle pas du suicide, ça?
    Honnêtement, penses-tu avoir suffisamment fait de chemin depuis ton entrée au centre et le début de ta désintox pour repartir vivre seule? Ou te vois-tu déjà vivre chez Eric avec Remy en reproduisant les erreurs du passé?

    Alors, ok! Il y a le manque et l’alcool. Mais tu es une grande fille (depuis aujourd’hui!) et je voudrais que tu prennes du recul qqes minutes pour penser à tout ça!
    Pense aussi que la liberté n’est pas synonyme de monde meilleur.

    Voilà, j’ai fini mon laïus de petite maman bourgeoise et protectrice, mais tu m’as dit, il n’y a pas si longtemps que tu aimais bien quand je faisais ça! Alors…

  7. Aucun jugement ni morale j’en serais incapable.

  8. Ben moi, rien à foutre, j’y suis, j’y reste !😉

  9. @Tous: Si tous le monde à bien compris tout va bien

    @Lecteur assidu & ex toxico : Que te dire si ce n’est merci? Tu sais à quel point ça me touche…Tu es peut-être le seul à savoir ce que c’est , j’aimerai stellement pouvoir te dire que je suis aussi forte que toi que je tiendrais mais je ne voudrais pas te mentir parce qu’aujourd’hui j’en sais rien.

    @Bibi: Quand je sortirais je pourrais vraiment jaugé de ma force, il faut que je sache si je suis capable de le faire seule

  10. De l’autosatisfaction… tu ne me l’avais pas faite celle-là encore. Belle + salope. Fallait oser. Celà étant ce n’est pas inexact, tu n’es pas désagréable à regarder et pour le reste c’est sûrement vrai😉
    Plus sérieux, il est fort probable que tu ne seras pas heureuse en sortant. Mais pour autant, penses-tu sérieusement que replonger te donnera le bonheur ? Quelques instants d’illusion tout au plus… et une grande baffe dans la gueule en retrouvant la réalité.
    Allez, cramponne-toi sale gosse et ne commence pas à te chercher une bonne excuse pour dans pas longtemps. Tu as suffisamment de bonnes raisons pour tenir le choc.

    • @Kenyan: Ok mais alors qu’est ce qui te fait tenir si y a plus rien dans ta vie? Moi en l’espace de quelques semaine j’ai tout perdu, Eric et la dope….ça fait beaucoup…

      @Jp: Replonger ne me redonnera pas le bonheur, mais remplira peut-être ma vie. Mais t’inquiète pas je m’accroche, j’ai bien dit que je resisterais quand même. Simplement j’ai replongé au bout de 10 ans alors maintenant je me méfie rien ‘nest jamais définitif.

  11. Bibichette Says:

    « J’ai tout perdu, Eric et la dope ».
    Tu les mets sur un même pied d’égalité? Tu parles comme si c’était les deux choses les plus importantes de ta vie, alors que la dope te détruit à petit feu!

    « Replonger ne me redonnera pas le bonheur, mais remplira peut-être ma vie ».
    Je dirais comme JP, ne te cherche pas des excuses pour dans qqes temps!

    Ouvre les yeux! Et, je le répète, essaye de te trouver autre chose pour remplir ta vie! Et pas quelque chose qui te tue à petit feu et qui te fait perdre toute estime de toi!

    Ca y est! J’suis énervée!

    • @Bibi la dope a beau me détruire à petit feu, Eric et elle était effectivement les deux chsoes les plus importantes de ma vie. La dope parce que simplement elle me permettait de vivre sans mon passé, en pouvant supporter tous ses putains de souvenirs parfois trop lourd à porter

  12. Le commentaire de Lecteur assidu&ex-toxico complète tout à fait ce billet…

    Moi, je le dis tout net, je reste.

  13. Bein moi j’me tire… quelques jours au bord de ma mer car j’en ai ras le bol de ce temps de merde🙂

  14. faut savoir se couper un bras pour survivre,
    ça repousse comme la queue du lézard,
    et ça laisse une belle cicatrice,
    bise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :