Soirée

Hier Rémy allait bien, pas de colère, pas trop de douleur. Une soirée entre copain à discuter de tout de rien du passé, du présent un peu d’avenir.

Je crois que je ne l’avais jamais vu aussi clean, j’oserais dire presque normal. On s’est installé par terre dans ma chambre comme deux ados. Je suis allongé sur ses cuisses, lui assis en tailleur. Il joue avec mes cheveux. Et il parle, il parle, je ne l’écoute pas vraiment, j’aime bien entendre sa voix.

Puis je lui demande ce qu’il va faire en sortant d’ici, si il va replonger, s’il va essayer d’être clean. Il ne le sait pas, il ne veut pas penser à la sortie, je ne le comprend pas, il deteste être enfermer et il ne veut pas sortir….

Il me donne sa réponse, il sait qu’en sortant je m’éloignerais encore et nos relations se limiterons à un coup de téléphone par an. Je ne peux pas le rassuré parce qu’il a raison.

Il me dit qu’il m’aime, je ne veux pas l’entendre, il ne faut pas, pas lui.

Je me souviens d’Eric, je lui parle d’Eric encore et encore pour qu’il comprenne que je ne pourrais plus jamais recommencer. Il m’écoute, me caresse la joue et puis il m’embrasse.

Je le laisse faire, j’aime ces baisers, ils sont tendres et chauds, je repars en arrière, je me retrouve ado.

Ces mains se baladent sur mon corps, je ferme les yeux, et pour la première fois je ne pense pas à Eric, je pense à Rémy j’ai envie de lui, vraiment, pas envie d’être baisée, non envie de lui, que lui.

Je me relève, et je me deshabille doucement, vetement par vetement, il me regarde, je n’ai plus que mon string, il se rapproche de moi m’enlace. Sa bouche me baise le cou, les seins, le ventre. Je suis en feu.

Je l’attire sur le lit, lui retire son tee shirt, il defait son jean. j’embrasse son sexe avant de le prendre dans la bouche, ma langue joue avec son gland, encore et encore.

Son sexe est dur je le veux, je le veux en moi maintenant. Je lui demande de rester sur le dos, je me met sur lui, son sexe entre en moi doucement très doucement.

J’ai envie de profiter de ce moment, mes va et vients se font plus rapides, il m’empoigne le cul pour s’enfoncer encore plus profondément en moi.

mes yeux sont plongés dans les siens, a ce moment précis j’ai envie de lui appartenir, de lui dire que je suis à lui, à ce moment j’ai envie de construire quelque chose de nouveau avec lui. et l’orgasme arrive, puissant, soudain, je me cambre encore plus pour ressentir jusqu’au plus petit spasme.

Et puis la magie s’évanouie, je reviens à la réalité, je le regarde, il est beau, il est gentil, il m’aime surement un peu, mais il n’est pas pour moi…

25 Réponses to “Soirée”

  1. s’accorder un peu de magie c’est vital…

  2. Cerise morte Says:

    ben voilà, redescente sur terre, avec les plus et les moins!

  3. T’aurais pu le faire payer pour joindre l’agréable à l’utile, vu que de toutes façons, tout comme une prise de drogue tu veux simplement ta dose de cul.

    De cette manière tu aurais contribué à l’augmentation de ton pouvoir d’achat.

    La magie c’est de se faire peter par un tox en manque , ex-amant de 20 ans et de le jeter ensuite? Ta vie doit pas être facile.

  4. Cerise morte Says:

    c’est bien il est ponctuel pour venir chercher sa croquette

  5. C’est bien t’as des arguments🙂

    Toi tu aboies, moi je mords.

  6. Excellente la vanne des dents de lait!

    Bon sérieusement t’as pas un cul à vendre, ou des grévistes à insulter ? T’es super faible en ce moment , tu manques de quelque chose ?

    (une bite, un fils, un peu de came, de l’amour, un punching ball)

    Un peu de tout?

  7. @ Non :
    N’es tu pas : « extension du domaine de la pute » ?
    Un « rageux » qui sévissait (et sévit encore ?) sur d’autres blogs.

    Il me semble reconnaitre tes sarcasmes , ton cynisme et ton goût pour la provoc.

  8. J’anime un peu, grace à moi au moins les gens viennent souvent dans ton salon.
    Certes ils ont les pompes crottées mais c’est la rancon du succès j’imagine.

    T’es en rtt pute ?

  9. dernière fois que je laisse un commentaire (promis)

    Mais Tox, t’es peut être assez maso pour supporter ça… mais sincèrement ce mec a juste un sérieux problème d’agressivité refoulée ou 1000 autres raisons dont on en n’a rien à foutre.

    En plus si tu le laisse encore commenter ici tu va faire fuir tous les autres qui eux ont des choses pertinentes et intelligentes (voire juste gentil) à te dire ici.

    Maintenant en plus il t’insulte clairement.
    Et il y a des lois contre ça…

    • @Non: les gens venaient chez moi bien avant pauvre con, j’ai une demande pour te censuré, s’il s’averait que d’autre le fasse je crains d’être obligé de le faire…

  10. Envoie chuck norris charl’, il va me fesser.
    Quelles insultes, elle dit elle meme qu’elle est une pute.
    Content de lire que tu vas plus poster

  11. @ Non : Mais oui c’est bien toi .!
    Encore un blog d’où tu vas te faire jeter .

    Vas y Tox : dépollues.

  12. Cerise morte Says:

    censure moi cette baltringue

  13. @ Non:Le facsiste t’emmerde! Jette moi cette merde Tox! je suis pas fan de la censure, mais les cons faut les détruire….

  14. « Quand on est désemparé, la seule solution reste la violence  »
    Alors excusez-moi mais elle est bien bonne celle-là ! Nan mais j’vous jure qu’ y a des gens formidables ! Mais t’as noté l’énorme connerie que tu viens de dire ou pas ? Genre c’est un peu comme si Sarkozy venait nous faire un exposé sur tous ces gens qui pensent qu’à gagner du pognon …
    … Pis ce défi à deux balles, « censure-moi et j’aurais vaincu « . On peut savoir contre quoi tu te bats là ? Nan parce que si contre la connerie, effectivement t’es sacrément armé, y a aucun doute là-dessus.

  15. Bibichette Says:

    Merci!
    Ca avait assez duré!

  16. Aaaah, on respire mieux d’un coup…

  17. merci tox pour l avoir viré
    et pour revenir à ton post, te lire donnait qd meme plein de messages d’espoir, savoir que non tout n est pas noir et que parfois meme qd ca va mal, meme qd on sait plus où on est, qui on est, il y a des moments où on existe de façon pleine et entière et où malgré la souffrance on sait encore se donner, chapeau!

  18. et je voulais préciser que tu n’étais pas une pute (comme ce con te l’a assez répété) possible dans la forme (comme tu l’a décris parfois) mais surement pas dans le fond…

    (t’as bien fait de le virer)

  19. Eh ben bravo ta tenu longtemps.
    Me fait penser a un humoriste D. qui fait de la provoc pour de la provoc. Il ecrit pas mal en plus ce « Non » mais quelle bêtise et quelle méchanceté.
    Le talent au service du vice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :