Levé de soleil sur la Défense

J’arrive au boulot, en face de moi le levé du soleil. Magnifique, d’un côté le ciel est gris bleu pollution, de l’autre il flamboye, dégradé de couleur du orange au rouge. Encore une journée qui commence. Une de plus, je suis encore là…

Ce matin je ne sais pas si c’est un bien ou pas que je sois encore là. Un sentiment bizarre de ne plus trop savoir si je veux vivre ou non.  Jusqu’à maintenant j’étais sûre de ne pas vouloir vivre, ce matin, je ne suis plus sûre de rien.

Je ne suis pas sûre de vouloir ou pouvoir vivre sans le plaisir de la dope mais je suis sûre de ne plus vouloir être en manque. 

Je ne suis pas sûre de pouvoir vivre sans Eric mais je suis sûre de vouloir tomber amoureuse

Je ne suis pas sûre d’avoir raison et pourtant je sais que je n’ai pas tort. Contradiction totale de mes pensées de certains de mes actes, de mes sentiments. Confusion fatigante, enervante.

La migraine arrive, va falloir que j’arrete de reflechir, le manque fait quelques incursions surprises, il ne me lachera donc jamais?

19 Réponses to “Levé de soleil sur la Défense”

  1. Cerise morte Says:

    je les aime bien tes reflexions, joli texte!

    • @Cerise: Ce qui m’arrangerais ce serait surtout que mes reflexions ne soit pas des questions, j’en ai marre des questions sans réponses!!!!

  2. C’est çà l’emmerde ma poule, il ne te lachera jamais… mais il se fera de plus en plus discret avec le temps et ton défi sera de ne jamais plus y succomber; même quand tu te sentiras plus forte que lui.
    Tu ne gagneras jamais contre lui mais tu pourras être à égalité de puissance lorsqu’il ne sera plus qu’une envie fugace et qui sait, ce jour-là, nous pondre le prix Goncourt sous le titre « Levé de soleil sur la défonce ». Si je lis ça un jour, ce-disant tu vois que j’y crois hein, je saurai que t’as gagné.
    Bizzz miss monde😉

    • @JP: Putain que ça me ferait chier d’avoir le prix Goncourt!!!! Sinon merci d’y croire, parce que moi parfois je me dit que je ne serais jamais assez forte….

  3. Bouffe un mars… ou un topset 🙂
    J’ai pas dit un martien ou un top modèle hein…

  4. Oué bein rêve pas, j’ai juré de réussir sans coucher ! lol

  5. Cerise morte Says:

    moi j’ai jamais réussi à coucher avec un top modele… ok je sors…

  6. Remarque moi j’ai jamais eu le choix: une ptite bite et moche comme un pou ça n’ouvre que fort peu d’horizons🙂

  7. Bibichette Says:

    Des contradictions, nous en sommes tous remplis, tu sais.
    Perso, je les refoule bcp et je choisis souvent ce que mon éducation m' »impose ». Mais je ne suis pas mieux dans ma peau, ni plus sûre que toi d’être sur le bon chemin!
    C’est juste que je me dis que le chemin sur lequel je suis m’apporte quand même des petits et grands plaisirs, mais je me demanderais toujours si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs et que ça continuera de me miner par moments aussi.

    Cool! Fais ta journée de boulot, prends les petits moments que tu peux, mais évite la dope par pitié. Tu sais que c’est pas une solution, sinon, tu ne serais pas en train d’essayer de l’arrêter! Ne tombe pas dans la facilité! Please…

  8. Cerise morte Says:

    bah je te rassure JP meme avec une grosse bite si t’es moche les filles viennent pas voir ce que t’as dans le calbute!😉
    au moins je fais jouir les chevres à coup sur!

  9. @Cerise: oui mais je suis sure que t’en a jamais rencontré non plus….

    @Jp: Non t’es pas moche, un peu vieux aujourd’hui mais pas moche!!!😉

    @Bibi: J’essaye d’arreter pas parce que c’est pas une solution c’est parce que ça coute cher et que j’ai pu la force de chercher de la tune et puis quand y a plus de tune, y a plus de dope et quand y a plus de dope y a le manque et ça c’est insupportable…..

  10. – Cerise, oui mais moi même dans une poule je « flotte » 😉
    – TP, moche je veux bien mais vieux fais gaffe à toi tu vas l’avoir ta croquette hein🙂

  11. Bah… je viens juste pour dire qu’au moins avec toi rien n’est figé.
    Ca rattrape la connerie de tous les autres abrutis qui se morfondent du matin au soir.
    Ca me gave ça me gave…

  12. Alors je vais la faire façon Morpheus dans Matrix, mais je trouve que tout est dit dans cette réplique:
    « Il y a une différence entre connaître le chemin et arpenter le chemin »
    Je pense que quand tu l’arpenteras, les contradictions qui te bouffent la cervelle et nourris tes migraines en oméga3 (??) se feront bien moins insistants…

    A titre plus perso, les contradictions c’est un peu le pétrole de mes tourments… Ca ne veut rien dire, mais bon…

  13. Et j’en remets une couche avec mes proverbes chinois déjà utlisés ailleurs mais que j’aime bien:

    « Quand on a dix pas à faire, neuf font la moitié du chemin »

    « Si tu oublies le but, tu succomberas avant la fin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :