1er Week end de merde

Week end de merde parce qu’impossible d’avoir accès à internet, ils m’avaient retiré l’ordinateur pour refus d’obtempérer!!!!

Je voulais juste un calmant, ils ont refusé, j’ai été le prendre d’office. Ils n’ont pas apprécié. Je me suis quelque peu enervé, bon d’accord j’ai carrément péter un cable, j’ai cassé 3 carreau, j’ai balancé des chaises et j’ai legèrement blessé un éduc!!!

Globalement ça m’a fait du bien!!!!

Mais ce putain de mal de crâne qui ne me lâche pas!!!! ces putains de tremblements!!! et surtout surtout les cauchemards qui reviennent, Axel, Mika, Bloody, Eric, mes fantômes quoi, ça devient infernal quand je dors.

Je me dit que je ne pourrais pas vivre sans quelques chose pour calmer ses cauchemards. Le manque de dope devient insupportable. Je reste ancrer dans cette réalité de merde, impossible de m’évader.

Et Brice qui ne fait que pleurer du soir au matin, j’ai même plus envie qu’il me touche, il m’enerve ce n’est pas un homme ça devient une lavette. Il n’était pas aussi pathétique la première fois. Ce n’est plus le même quand je le regarde je me demande comment j’ai pu l’espace dun instant pensé qu’il pourrais remplacer Eric.

Eric était un homme mon homme, il était fort, capable de me proteger d’éloigner mes fantômes.

Mais maintenant il a rejoins les rangs de mes fantômes et je suis seule, putain cette solitude je la supporte plus, mais le pire c’est que la compagnie des autres m’est odieuse aussi, les toxicos, les educ, les medecins, je sais plus à quel monde j’appartiens, je ne me reconnais pas , je ne me suis jamais reconnu dans la société dite normale, et  voilà que je ne me reconnais plus non plus dans mon monde celui des toxicos. Je sais plus où est ma place, je me  dit que je n’ai de place nul part finalement.

16 Réponses to “1er Week end de merde”

  1. anonyme du 1er dec Says:

    Bonsoir,

    ah, des nouvelles !
    Bon, c’est pas facile, ça on savait (je veux dire, même pour ceux comme moi qui ne savent pas, tu l’expliques assez bien …)
    Tu ne te résignes pas, c’est la bonne nouvelle.

    Tes fantômes, ils ont peut-être juste peur que tu les oublies. Il faut juste les rassurer en leur disant qu’ils gardent leur place dans ton coeur et dans ta vie quoiqu’il arrive. Ils sentent que tu vas passer à autre chose, alors ils ont de l’appréhension, c’est compréhensible.

    Tu ne te reconnais plus dans le monde des toxicos, ça veut bien dire que tu as fait ton choix en ton for intérieur, et qu’il est clair pour toi.
    Il y a forcément une place pour toi, la tienne. Ce n’est pas forcément facile à définir. Et puis surtout, ce n’est pas quelque chose de figé dans la vie, ça évolue avec son propre devenir.
    Ce n’est pas parce qu’une transition peut être temporairement un peu déstabilisante qu’elle est négative ou que le résultat final est nul.
    En revanche, il n’y a que toi pour choisir et tracer ton chemin, comme l’ont déjà dit d’autres dans leurs commentaires.

    • @Anonyme: Oui je dois tracer mon chemin, mais en aveugle, je suis pas sûre de faire le bon choix, pourquoi se serait forcement de raccrocher pourquoi le bon choix ne serait pas continuer comme avant et prier pour que ça s’arrete….

  2. T’es vraiment une salope de dire ça de Brice alors qu’il est dans cet état a cause de toi.

    Eric n’était pas un homme il n’a même pas eu les couilles d’arrêter la drogue pour toi contrairement a Brice qui a replongé et arrêté pour toi.

    Tu mérites pas ce mec, tu mérites pas tous les commentaires bien intentionné qui te font croire que tu as un truc spécial et que tu es quelqu’un de génial.

    Si tu arrêtais de geindre un peu et que tu étais forte pour ton fils, juste une fois pour voir ? Ben non rien a foutre de lui comme des autres hein

  3. J’ai découvert ton blog il y a un mois environ, je passais de temps en temps lire tes derniers articles, et puis cette semaine j’ai commencé à le lire en entier, alors je voulais te laisser un petit mot de soutien, pour te dire qu’une inconnue (une de plus) pense à toi et t’envoie plein de courage.

    Je voulais aussi te dire que je trouve que tu écris bien, car à un moment vers le début tu dis que tu ne sais pas écrire, mais ton écriture est tranchante, elle a un certain style et beaucoup d’énergie, on discerne en filigrane ta rage de survivre, j’aime beaucoup. Tu penses toujours à écrire un livre?

    Sinon, je pense aussi que nul n’a vraiment sa place nulle part, chacun doit se battre chaque jour pour obtenir et conserver ce à quoi il pense avoir droit. Toi t’as droit à une vie meilleure et tu as la force de te battre pour l’obtenir, pour avoir ce que tu mérites après avoir beaucoup souffert, un peu de paix.

    Amitiés.

  4. Dur d’arriver après le commentaire précédent…

    T’es surtout seule parce que tu n’as plus d’hero. Ceci explique peut-être cela non ?

    « We been dancin’ with Mr. Brownstone
    He’s been knockin’
    He won’t leave me alone
    No, no ,no, he won’t leave me alone »

  5. @Ka et nard: Bienvenue chez moi et merci

    @Anonyme: Euh le qualificatif qui me va le meiux c’est pute!!! Sinon Quand on a pas les couilles pour être autre chose qu’un anonyme on évite de juger. Et puis en ce moment c’est vrai rien à foutre des autres, j’aime bien ton passage « sois forte pour une fois!!! » ça fait plus de 30 ans que je suis forte j’estime avoir le droit à une pause de temps en temps

  6. Non le qualificatif qui te va le mieux c’est mère indigne en fait. Enfin non tu es même pas une mère finalement.

    Il y a une différence entre mettre anonyme en nom sur un blog et ne pas avoir les couilles d’arrêter la drogue et obligé sa nana a faire la pute pour se payer la drogue et la accessoirement la taper ou autre joyeusetés.

    Alors arrêtes tes « Eric ce héros » il n’était qu’un mec sans couilles qui t’a laissé toute seule quand Brice lui te soutient.

    Être forte c’est se droguer et ne pas s’occuper de son fils voire lui faire du mal ? Tu as une notion bizarre de la force…

    La force ça aurait été de vivre sans la drogue au moins a partir du moment ou tu as été mère. Mais on avait effectivement bien compris que tu en avais rien à foutre de ton fils.

    Pauvre gosse

    • @Anonyme: Non la force c’est de survivre à ce que j’ai survécu, la force c’est de laisser mon fils vivre avec son père. Allez ose mettre ton nm ou un vrai pseudo moi je sais pas par exemple salecon…..?
      Une chose supplémentaire, J’écris ce que je veux…..Et puis je ne suis pas une mère indigne, je ne suis pas une mère tout court….

  7. Bibichette Says:

    Ce que je souhaite, c’est que ce genre de com te donne l’envie de te battre encore plus fort et non de baisser les bras!
    On aurait au moins une bonne raison de saluer cette « personne » bien sous tout rapport, qui se permet de juger une autre personne qui souffre. Qui a des torts, c’est clair, et elle l’admet. Mais qui souffre et se bat.

    Et s’il te fallait une autre bonne raison de continuer à batailler contre ton corps et tes démons, je pense qu’avoir envie de rabattre son bec à ce genre d’individu, peut en être une!

    Bise!

    • @Bibi: Ce genre de personne m’indiffère et m’amuse, m’indiffère par le mépris qu’il dégage et m’amuse aprce que j’adore les critiques acerbes surtout venant d’une personne manquant cruellement d’arguments et manifestement vindicative

  8. calmos l’anonyme.. tu crois que c’est le moment de balancer ta ptite vision du monde ?
    tu dois pas comprendre grand chose à la souffrance je pense, dont tox a décider de faire d’énormes efforts pour s’en sortir.. on ne peut qu’être derrière elle pour cette énergie là, sans la ramener avec sa p’tite morale

    sinon, tu te sens seule parce que t’as pas d’héro oui.. la drogue ça ne donne que l’illusion de combler le vide de la solitude, mais on reste seul avec avec soi même.. au bout du compte la solitude est la même, mais une chose est sûre, c’est que cadenassé sur soi même, il y a peu de chance de rompre cette solitude
    mais je suis sur que si tu regardes bien, tu n’es pas si seule, y’a beaucoup de gens qui pensent à toi

    • L’anonyme est un gros con qui me fait ni chaud ni froid!!!!

      C’est vrai que je suis entourée d’un point de vue physique, mais qui rellement partage ma vie? qui en aurait vraiment envie? J’ai la réponse personne, je suis entourée mais je ne partage rien et on ne partage rien avec moi mis à part quelques mots. Même si ses mots me maitnienne même si j’en ai besoin ils ne sont pas suffisants, je ne suis pas sûre qu’il suffiront demain

  9. oui bien sur je comprends,
    les mots sur les blogs par exemple, ça parait dérisoire des fois.. en tout cas, cela montre que tu es digne d’interet
    tu partages ton expérience ta vie avec d’autres qui réagissent, c’est pas complètement rien non plus
    maintenant tout le monde cherche a partager, a aimer.. faut pas être trop pressé je crois, ça vient petit a petit ces choses là, en gardant le cap
    tu sais ce qu’on voit après les 40ieme rugissants ?

    • C’est aps que c’est dérisoire c’est que c’est souvent pas suffisant simplement, mais va falloir que je m’habitue à être seule…sans rien….
      Non je ne sait pas, ma culture à quelques lacunes…

  10. les navigateurs parlent d’une lumière extraordinaire qui apparait après le déchainement des éléments, et que tout devient zen et remplissant
    pourtant y’a pas plus seul qu’un navigateur solitaire

  11. anonyme du 1er dec Says:

    Tu le dis toi-même des fois que tu n’as pas le choix.
    En fait, si, on pourrait comme tu dis considérer que tu as le choix de « continuer » avec la drogue.
    Ce serait plutôt un non choix, en fait ?
    Le choix, c’est plutôt ce que tu fais, c’est d’avancer malgré tout, non ?

    Bon, j’avais envie d’enfoncer une autre porte ouverte, mais ce sera peut-être pour un autre jour.
    Si je t’emmerde tu me le dis (je suis aussi susceptible et cie😉
    Je voudrais aussi que tu t’en sortes du point de vue de la dépendance à la drogue, et que tu t’ouvres d’autres horizons (merde, elle était déjà ouverte celle-là ? désolée …)

    Et est-ce qu’on est pas toujours seul-e au final ?
    Quelqu’un a dit récemment que son propre bonheur ne dépend que de soi …
    Ca n’empêche pas qu’on dépende des autres pour plein de choses …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :